Essentials of Osteopathy, Nerve Centers and Landmarks de Isabel Montgomery Davenport

Un court ouvrage, articulé en vingt-trois leçons, au sein duquel l'autrice synthétise de façon extrêmement simple l'essence de la théorie ostéopathique, les modalités à adopter pendant la visite d'un patient, les connexions nerveuses et les points anatomiques.

Editeur: Regan Printing House, Chicago, Illinois (USA)

 

Année de publication: 1903

 

Nombre de pages: 112

 

 

Ce livret est destiné aux inscrits à un cours d’ostéopathie par correspondance de Columbia College of Osteopathy de Ravensburg, Chicago. La doctoresse Davenport cite à maintes reprises les Principles of Osteopathy de Charles Hazzard,exprimant envers l’auteur admiration et gratitude.

Le volume ne prêtant aucunement à l’originalité: il s’agit clairement d’un résumé de consultation facile destiné au professionnel.

Sur la vague du succès de l’American School of Osteopathy (ASO) de Kirksville, de nombreux cours et instituts d’ostéopathie d’un sérieux douteux prolifèrent, ce qui discréditent la catégorie des ostéopathes en produisant des praticiens mal préparés. L’AOA prépare une lettre à envoyer aux revues afin qu’elles se refusent à publier les annonces desdites usines à diplômes dont certaines confèrent la licence par correspondance. Parmi les autres initiatives, l’ASO se fait la promotrice d’un organisme spécial, l’Association des lycées d’ostéopathie (Associated Colleges of Osteopathy), constitué en juin 1898 en vue de sauvegarder le sérieux de la formation.1

 

Forces: De consultation facile, ce livret est doté d’une table des matières. Un petit guide avec une perspective très pratique.

Faiblesses: Ouvrage synthétique, sans figure ni planches anatomiques. L’intérêt est surtout d’ordre historique, relatif au phénomène du foisonnement d’écoles délivrant des cours par correspondance sur la vague du succès de l’ASOde Kirksville.

  • Au début, les ostéopathes étaient souvent amenés en justice mais ensuite acquittés par les juges, même lorsqu’ils avaient obtenu leur diplôme dans une école non reconnue. Par exemple, dans le Répertoire des procès de l’État de la Caroline du Nord relatif à 1902 on enregistre la controverse « STATE v. McKNIGHT ». Harry P. McKnight, un ostéopathe en possession du diplôme de Columbia College of Osteopathy, est accusé d’exercice abusif de la profession médicale. Il est acquitté car dans son activité de manipulation, massages, bains chauds et froids, il ne prescrit aucun médicament (Walser, Zeb V. State Reporter. North Carolina Reports vol. 131. Cases argued and determined in the Supreme Court of North Carolina. August Term, 1902. Raleigh: Edwards & Broughton, State Printers, 1902, vol. V:717-724.
  • En dépit des efforts des instituts les plus sérieux, les usines à diplômes continuent de survivre comme le témoigne l’annonce publicitaire du cours à domicile en ostéopathie, parue sur le Nautilus Magazine of New Thought, v.7 no.12, 1904/05:

  1. E.R.Booth History of Osteopathy and Twentieth-Century Medical Practice. The Caxton Press, Cincinnati, Ohio (USA), 1924:271ss.

Vous êtes ostéopathe?

Inscrivez-vous et profitez des avantages de l'adhésion. Créez votre profil public et publiez vos études. C'est gratuit!

S'inscrire maintenant

Ecole ou organisme de formation?

Inscrivez-vous et profitez des avantages de l'adhésion. Créez votre profil public et publiez vos études. C'est gratuit!

S'inscrire maintenant

Vous souhaitez devenir ostéopathe? Êtes-vous étudiant?

Inscrivez-vous et profitez des avantages de l'adhésion. Créez votre profil public et publiez vos études. C'est gratuit!

S'inscrire maintenant

Livres d'ostéopathie historiques

Osteopathy Research and Practice de Andrew Taylor Still

Le quatrième livre de A.T. Still, écrit à l'âge de 82 ans, énonce les principes et les manœuvres pratiques de l'ostéopathie en référence à chaque pathologie, sous-divisées par zone corporelle.

Lire

History of Osteopathy and Twentieth-Century Medical Practice de Emmons Rutledge Booth

Un jalon dans l'histoire de l'ostéopathie: l'auteur, inscrit à l'ASO de Kirksville en 1898 et diplômé en 1900, connaît personnellement A.T. Still.

Lire

Philosophy of Osteopathy de Andrew Taylor Still

Le deuxième livre publié par A.T. Still rassemble les principes fondamentaux de l’ostéopathie, écrits sur plusieurs années et rassemblés dans un volume. Malgré l’insistance de ses amis, Still n'est pas sûr que le moment soit venu de divulguer sa science, encore à ses balbutiements.

Lire

Autobiography of Andrew Taylor Still with a History of the Discovery and Development of the Science of Osteopathy de A. T. Still

Un texte fondamental pour commencer à connaître le fondateur de l'ostéopathie et comprendre le contexte culturel et les évènements historiques dans lesquels se déroule sa vie.

Lire

Primitive Physick: or, an Easy and Natural Method of Curing most Diseases de John Wesley

Oeuvre fondamentale pour les méthodistes que le père de Still connaît certainement et possède probablement - sans compter les remèdes, le livre contient une préface qui dispense de conseils pour une vie saine.

Lire

The Old Doctor de Leon Elwin Page

Un petit ouvrage dédié à l'histoire de Andrew Taylor Still et à la naissance et développement de l'idée de l'ostéopathie.

Lire

The Cure of Disease by Osteopathy, Hydropathy and Hygiene A Book for the People de Ferdinand L. Matthay

Un court volume destiné au grand public qui dispense des conseils pour la santé et illustre certaines techniques ostéopathiques.

Lire

Osteopathy; the New Science de William Livingston Harlan

L'ouvrage recueille et commente une série d'articles liés à la nouvelle science de l'ostéopathie, en soulignant ses aspects légaux, historiques et théoriques.

Lire

A Manual of Osteopathy – with the Application of Physical Culture, Baths and Diet de Eduard W Goetz

Ouvrage très schématique qui propose de diffuser à tous les modalités d'application de l'ostéopathie, même s'ils ne possèdent pas de formation dans le domaine médical.

Lire