Autobiography of Andrew Taylor Still with a History of the Discovery and Development of the Science of Osteopathy de A. T. Still

Un texte fondamental pour commencer à connaître le fondateur de l'ostéopathie et comprendre le contexte culturel et les évènements historiques dans lesquels se déroule sa vie.

Editeur: Kirksville, MO: Publié par l’auteur

Année de publication: 1ère édition: 1897. Édition révisée: 1908

Nombre de pages: 1ère édition: 524. Édition révisée: 416

 

 

 

 

 

L’ouvrage connaît une première édition en 1897, cinq ans après l’ouverture de l’American School of osteopathy, et une seconde révisée onze ans plus tard en 1908.

La première édition de l’Autobiographie de Still contient 33 chapitres.

Après la page de garde, on trouve une page dédiée aux définitions: tout d’abord celle de l’ostéopathie, différentiée selon le domaine légal, historique et technique. Les définitions du substantif « ostéopathe », de l’adjectif « ostéopathique » et de l’adverbe « ostéopathiquement » suivent. La dernière définit le « Diplômé en ostéopathie. La désignation technique et officielle d’un diplômé et praticien en ostéopathie, lorsque le titre officiel de ce diplômé et praticien est D.O. – Diplômé en ostéopathie ».

Les onze premiers chapitres de l’Autobiographie sont dédiés aux évènements de la vie de Still: l’enfance au contact de la nature, le déménagement dans le Missouri, la vie pendant la mission Wakarusa, la participation à la guerre civile, la mort de ses enfants et ses doutes sur l’efficacité de la médecine, les années d’étude de l’anatomie et des modalités de soins, les inventions mécaniques, la vision de l’ostéopathie et les difficultés dans sa diffusion, le déménagement à Macon City et à Kirksville, et ils s’achèvent par le second statut constitutif de l’American School of Osteopathy (ASO).

Le douzième chapitre introduit les pierres angulaires philosophiques de l’ostéopathie. Le dr. A.T. Still explique avoir étudié les méthodes de soin pendant 50 ans en lisant et se documentant au maximum, sans toutefois rien trouver de valable jusqu’au moment de la découverte suivante: les mécanismes parfaits de la nature, s’ils sont libérés des anomalies, tendent à s’auto-guérir. Il souligne également que l’apprentissage de l’ostéopathie nécessite d’excellentes connaissances anatomiques et d’un parcours formateur pratique sous la tutelle d’un bon maître, et comment il est impossible de l’apprendre via un livre.

Les chapitres restants sont consacrés à l’explication de l’ostéopathie et reportent quelques lésions et des discours tenus par Still pendant les années 80 du XIXème siècle.
Le 33ème chapitre contient des pages de gratitude à sa femme Mary Elvira pour son soutien inlassable, ses conseils et ses encouragements, à ses enfants pour l’avoir suivi et aidé à mener ses batailles, et à sa mère Martha – sa plus grande amie et guide de son intelligence. Le chapitre se clôt par des mots de gratitude pour tous ceux qui sont prêté main forte pendant ses moments de difficulté et avec le souvenir de son fils Fred, mort en 1894.

 

Forces: une lecture incontournable pour comprendre les racines historiques et philosophiques de l’ostéopathie. Le style rêveur et captivant de Still, très actuel dans sa simplicité de langage, même si parfois il est difficile à interpréter, il véhicule un excellent portrait des idées du fondateur. À la page 454 de la première édition anglaise, Still prétend avoir écrit le livre dans son propre style, qui n’est pas celui raffiné d’un écrivain professionnel et peut sembler dur et grossier; il s’en excuse en déclarant que cela correspond à sa manière habituelle de s’exprimer oralement.

Faiblesses: l’ouvrage, écrit comme un récit qui mêle souvenirs et réflexions, visions, allégories et paraboles, contient parfois des informations inexactes. Still affirme dans la préface ne pas avoir tenu un journal précis des évènements de sa vie mais avoir souhaité raconter ses souvenirs sans fioritures, car ils sont restés gravés dans sa mémoire.1

  1. Stark, J.E. « A Degree of Difference: The Origins of Osteopathy and the First Use of the “DO” Designation » Journal of Osteopathic Medicine, vol. 114, no. 8, 2014, pp. 615-617.

Vous êtes ostéopathe?

Inscrivez-vous et profitez des avantages de l'adhésion. Créez votre profil public et publiez vos études. C'est gratuit!

S'inscrire maintenant

Ecole ou organisme de formation?

Inscrivez-vous et profitez des avantages de l'adhésion. Créez votre profil public et publiez vos études. C'est gratuit!

S'inscrire maintenant

Vous souhaitez devenir ostéopathe? Êtes-vous étudiant?

Inscrivez-vous et profitez des avantages de l'adhésion. Créez votre profil public et publiez vos études. C'est gratuit!

S'inscrire maintenant

Livres d'ostéopathie historiques

Osteopathy Research and Practice de Andrew Taylor Still

Le quatrième livre de A.T. Still, écrit à l'âge de 82 ans, énonce les principes et les manœuvres pratiques de l'ostéopathie en référence à chaque pathologie, sous-divisées par zone corporelle.

Lire

History of Osteopathy and Twentieth-Century Medical Practice de Emmons Rutledge Booth

Un jalon dans l'histoire de l'ostéopathie: l'auteur, inscrit à l'ASO de Kirksville en 1898 et diplômé en 1900, connaît personnellement A.T. Still.

Lire

Philosophy of Osteopathy de Andrew Taylor Still

Le deuxième livre publié par A.T. Still rassemble les principes fondamentaux de l’ostéopathie, écrits sur plusieurs années et rassemblés dans un volume. Malgré l’insistance de ses amis, Still n'est pas sûr que le moment soit venu de divulguer sa science, encore à ses balbutiements.

Lire

Primitive Physick: or, an Easy and Natural Method of Curing most Diseases de John Wesley

Oeuvre fondamentale pour les méthodistes que le père de Still connaît certainement et possède probablement - sans compter les remèdes, le livre contient une préface qui dispense de conseils pour une vie saine.

Lire

The Old Doctor de Leon Elwin Page

Un petit ouvrage dédié à l'histoire de Andrew Taylor Still et à la naissance et développement de l'idée de l'ostéopathie.

Lire

The Cure of Disease by Osteopathy, Hydropathy and Hygiene A Book for the People de Ferdinand L. Matthay

Un court volume destiné au grand public qui dispense des conseils pour la santé et illustre certaines techniques ostéopathiques.

Lire

Osteopathy; the New Science de William Livingston Harlan

L'ouvrage recueille et commente une série d'articles liés à la nouvelle science de l'ostéopathie, en soulignant ses aspects légaux, historiques et théoriques.

Lire

A Manual of Osteopathy – with the Application of Physical Culture, Baths and Diet de Eduard W Goetz

Ouvrage très schématique qui propose de diffuser à tous les modalités d'application de l'ostéopathie, même s'ils ne possèdent pas de formation dans le domaine médical.

Lire

Osteopathy Illustrated: a Drugless System of Healing de Andrew Paxton Davis

Un volume dense et approfondi, écrit par un médecin qui partie au premier cours de l'ASO et tente ensuite d'intégrer l'ostéopathie dans d'autres système de soin comme la chiropraxie et la neuropathie.

Lire