5. 22 juin 1874 : naissance de l’Ostéopathie

Quelques mois après avoir déménagé dans la maison de son frère Edward, qu'il trouve malade et en besoin des soins, A.T. Still n'a plus de certitudes quant à son futur. Soudain, le matin du 22 juin 1864, il est frappé d'une vision bouleversante : la solution aux longues années de raisonnement autour de la santé et de la maladie apparaît sous ses yeux. À ce moment-là, il hisse le "drapeau de l'ostéopathie", le nom qu'il inventera des années plus tard pour définir sa nouvelle science.

Retour au Missouri (1874) – Still a 46 ans

Il est dorénavant clair que survivre à Baldwin City est impossible dans une atmosphère si hostile. A.T. Still décide d’essayer de refaire sa vie en retournant à Macon city, au Missouri, où réside son frère Edward, lui aussi médecin. C’est ainsi qu’il quitte le Kansas où il a résidé pendant vingt-deux ans.
Mary Elvira reste encore quelques mois au Kansas avec leurs enfants, elle se charge d’organiser la ferme pour la vendre. Elle n’a pas débuté de cultivations si ce n’est celle d’un petit potager familial et tente de compléter le maigre revenu en venant des abonnements pour quelques revues (Trowbridge 1991:125).

Macon County (1874-75)

Quand A.T. Still rejoint son frère Edward, il découvre que sa santé s’est détérioré pendant l’hiver et que de nombreux patients l’ont abandonné. Sa dépendance à la morphine l’a affaibli au point qu’il ne se trouve presque plus en mesure de marcher. L’espoir de pouvoir démarrer une pratique médicale rentable avec Edward part en fumée, mais A.T. Still décide avant tout de s’occuper de la santé de son frère (Still Jr 1991:80).

22 Juin 1874 : la vision ostéopathique

Selon les déclarations de A.T. Still en personne dans son Autobiographie (Still 1897), à 10h du matin le 22 juin 1874 toutes ses études et raisonnements des années passées se matérialisent dans une vision qui le cueille à l’improviste. Il affirme qu’à cette heure et date précises, il a « hissé au vent le drapeau de l’ostéopathie ». Il a une sorte de révélation prophétique qui le touche profondément : sa nouvelle théorie lui apparait en un instant très claire dans son esprit (Booth 1905:549). Il voit « des soleils et systèmes planétaires qui tournent, là où il n’a même pas vu une étoile auparavant » (Tucker 1954).

Cette proclamation passe inaperçue et ce n’est que dix ans plus tard que Still attribuera un nom à la nouvelle science en l’appelant ostéopathie (Stark 2007:50). Après cet épisode, il se dédie toutefois à structurer sa nouvelle théorie de la médecine et commence à la pratique sans compromis : il pense que l’homme, en tant qu’oeuvre de Dieu, est parfait et que la maladie n’est que l’effet physiologique d’une obstruction qui empêche l’approvisionnement adéquat en sang et en nutriments des cellules. Pour guérir il faut chercher la cause structurelle et la résoudre, suite à quoi la nature pourrait se charger d’effectuer les réparations nécessaires.

Content en cours de préparation

Content en cours de préparation

Vous êtes ostéopathe?

Inscrivez-vous et profitez des avantages de l'adhésion. Créez votre profil public et publiez vos études. C'est gratuit!

S'inscrire maintenant

Ecole ou organisme de formation?

Inscrivez-vous et profitez des avantages de l'adhésion. Créez votre profil public et publiez vos études. C'est gratuit!

S'inscrire maintenant

Vous souhaitez devenir ostéopathe? Êtes-vous étudiant?

Inscrivez-vous et profitez des avantages de l'adhésion. Créez votre profil public et publiez vos études. C'est gratuit!

S'inscrire maintenant

La vie d'Andrew Taylor Still

Bibliographie du chapitre dédié à la vie de Andrew Taylor Still

Lire

7. Andrew Taylor Still fonde à Kirksville la première école d'Ostéopathie

La réputation de A.T. Still s'est désormais consolidée et il est impossible pour une unique personne de gérer les patients qui affluent en masse dans son cabinet. La première école naît en 1892 par nécessité de former de nouveaux praticiens et se révèle un moment crucial : la ville de Kirksville attire des enseignants, étudiants et patients qui, au tournant du nouveau siècle, développent les nouveaux aspects théoriques et pratiques de l'ostéopathie en l'amenant à être reconnue comme d'autres médicaments dans plusieurs États des USA.

Lire

6. Kirksville (1875-1917): premiers pas vers la première école d'Ostéopathie

En 1875, A.T. Still s'établit à Kirksville mais n'est pas bien accueilli par la communauté religieuse ni dans al société dite respectable. Il se lie d'amitié avec certaines personnes proches du spiritisme qui lui apportent une aide morale et matérielle. Pendant une dizaine d'années, il vit dans la pauvreté en travaillant comme médecin itinérant dans les villes voisines, se présentant comme guérisseur magnétique puis comme "rebouteux éclair". Petit à petit, il parvient à se forger une bonne réputation et peut acquérir en 1886 une maison, où il ouvre un cabinet.

Lire

4. Guerre Civile 1851 : enrôlement de A.T. Still et les années de l'après-guerre

Dans sa défense pour les idéaux de liberté, A.T. Still s'enrôle avec les nordistes. C'est en travaillant dans les infirmeries qu'il est témoin des facettes les plus atroces de la guerre. En 1864, il perd ses trois enfants en raison de maladies ce qui alimente ses doutes quant aux remèdes issus de la médecine traditionnelle. Dans la première période d'après-guerre, il est socialement accepté comme entrepreneur, médecin et homme politique mais ses études le conduisent à exprimer des idées inacceptables pour la communauté sociale et religieuse, ce qui lui coûte au point de déménager.

Lire

3. A.T. Still de son déménagement au Kansas au deuxième mariage

En 1853, A.T. Still s'installe à la mission de Wakarusa où il apprend la langue Shawnee et termine son apprentissage avec son père devenant médecin orthodoxe. Après la fermeture de la mission, il exerce la profession, même avec les premiers doutes sur l'efficacité des remèdes orthodoxes. De plus, il fonde une scierie, acquiert des terrains et est un homme politique abolitionniste dans l'État du Kansas avant l'annexion. En 1859, il devient veuf avec trois enfants à charge et se marie avec Mary Elvira Turner l'année suivante.

Lire

2. A.T. Still: de sa naissance au mariage

Andrew Taylor Still est né dans une famille dévouée de pionniers ayant consacré de nombreuses heures à l'étude de la Bible et à l'éducation de leurs enfants, tout en vivant dans la nature sauvage. La régularité de sa fréquence scolaire est entravée par deux déménagements importants, mais sa grande curiosité le pousse à étudier les livres de médecine de son père, analyser l'anatomie des animaux qu'il chasse, s'impliquer dans les réparations mécaniques et s'informer sur toutes les innovations techniques ainsi que les nouvelles idées.

Lire

1. Origines et descendance de Andrew Taylor Still

Les racines de A.T. Still reflètent la confluence typique de diverses contributions socioculturelles de l'Amérique à cette époque. Sa mère Martha Poage Moore vient d'une riche et fière famille de pionniers d'origine écossaise. Son père Abram Still a des ancêtres anglais, allemands et hollandais mais aussi - du côté de sa mère - une grand-mère amérindienne. Élevé dans une plantation, Abram se convertit au méthodisme, devient médecin et abolitionniste convaincu, s'éloignant de sa famille.

Lire