A. Zarucchi, L. Vismara, G. Frazzitta, A Mauro, L. Priano, R. Maestri, A. Bergna, A. G. Tarantino | Année 2020

Efficacité du traitement manipulateur ostéopathique sur le contrôle postural chez les patients avec la maladie de Parkinson et le syndrome de la tour de Pise

Pathologie:

Maladie de Parkinson

Type d'étude:

Étude pilote randomisée contrôlée

Date de publication de la recherche:

13-07-2020

Image

But de l'étude

  • Objectif : évaluer les effets du traitement manipulateur ostéopathique (OMT) sur le contrôle postural chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson et du syndrome de la tour de Pise dans le domaine d’un traitement de rééducation intensive multidisciplinaire (MIRT)
  • Critères d’évaluation mesurés :
    • Principal : variation de la zone d’oscillation mesurée par stabilométrie exécutée les yeux fermés
    • Secondaires : variation de la zone d’oscillation mesurée par stabilométrie exécutée les yeux ouverts, flexion latérale du tronc et angle de la cyphose, santé liée à la maladie de Parkinson par Unified Parkinson’s Disease Rating Scale (UPDRS), échelle Hoehn and Yahr modifiée (mH&Y) et test de marche de 6 minutes

Intervenants

  • Nombre : 24 personnes (10 femmes et 14 hommes)
  • Critères d’inclusion : âge 50-80 ans, avec diagnostic de maladie de Parkinson, syndrome de la tour de Pise dans les 12 mois précédant le recrutement et angle de flexion latéral de la colonne vertébrale supérieure à 10 degrés
  • Critères d’exclusion : présence de scoliose ou autres difformités vertébrales, apparition subite ou subaiguë du syndrome de Pise, changements dans le régime pharmacologique dans les 3 derniers mois, antécédent de traumas sévères aux hanches ou à la colonne vertébrale, concomitance de pathologies neurologiques ou systémiques graves, chirurgie abdominale majeure
  • Groupes d’étude : 2 groupes obtenus par randomisation
    • Groupe 1 : MIRT avec OMT, 12 personnes (7 femmes et 5 hommes, moyenne d’âge 65,3 ans)
    • Groupe 2 : MIRT avec traitement fictif (sham), 12 personnes (3 femmes et 9 hommes, moyenne d’âge 70,1 ans)

Interventions et évaluations

  • Évaluation au début de l’étude et après intervention de la variation de la zone d’oscillation mesurée par stabilométrie
    • on réalise le test une première fois les yeux ouverts et une seconde fois les yeux fermés 5 minutes plus tard
  • Évaluation en début d’étude et après intervention de la flexion latérale du tronc et de l’angle de cyphose
  • évaluation de la santé liée à la maladie de Parkinson par UPDRS, échelle mH&Y et test de marche de 6 minutes
  • MIRT : exercices spécifiques pour le syndrome de Pise divisé en 4 phases (exercices d’échauffement, stretching et mobilisation ; exercices d’aérobie ; thérapie occupationnelle, logopédie et hydrokinésithérapie)
  • 4 sessions hebdomadaires d’OMT ou traitement sham
  • OMT : évaluation structurelle pour l’évaluation des dysfonctions somatiques, traitées en conséquence selon les techniques spécifiques
  • traitement sham : évaluation qui mime celle de l’OMT et le toucher léger suivant une séquence spécifique en restant 5 minutes dans chaque position

Résultats

  • Critère d’évaluation principal : le groupe OMT voit une réduction dans la zone d’oscillation mesurée les yeux fermés, à l’inverse du groupe avec traitement sham qui ne voit pas de hausse. La différence entre ces résultats apparaît comme statistiquement significative.
  • Critères d’évaluation secondaires : la flexion latérale du tronc et de l’angle de cyphose sont réduits dans le groupe OMT alors qu’ils restent égaux voire plus élevés dans le groupe avec traitement sham. Dans un tel cas, la différence entre les résultats des deux groupes est statistiquement significative.
    En outre, le groupe avec OMT montre une plus grande amélioration de façon statistiquement significative dans le test de marche de 6 minutes.
    Quant à l’UPDRS, au terme de l’étude le score chute de 30% dans chaque groupe sans qu’il n’y ait de différences statistiquement significatives entre les deux groupes.
    Il n’y a pas de différences statistiquement significatives dans la zone d’oscillation mesurée les yeux ouverts bien que les nombres démontrent une tendance similaire à la zone d’oscillation les yeux fermés (réduction avec OMT et hausse avec traitement sham).
  • Analyses ultérieures : le changement dans la zone d’oscillation mesurée les yeux fermés s’avère associé de façon directement proportionnelle à un changement de la flexion latérale du tronc.

Commentaires

L’OMT semble favoriser une amélioration du contrôle postural chez les patients atteints de la maladie de Parkinson et du syndrome de la tour de Pise comme témoigné par la réduction de la zone d’oscillation les yeux fermés, de la flexion latérale du tronc et de l’angle de cyphose.
On peut supposer que la manipulation périphérique du système fascial induise un certain nombre d’entrées permettant une meilleure intégration proprioceptive au niveau central. En effet, les déficits du système vestibulaire, en lien avec l’appareil visuel, pourraient être impliqués dans la naissance du syndrome de Pise.

Toutefois pour mieux traiter les conclusions sur cet aspect, il faut des études évaluant spécifiquement la fonctionnalité du système vestibulaire avant et après OMT.

Il faut par la suite des études avec un plus large échantillon afin de mieux vérifier les résultats obtenus. Ces derniers arborent un effect size large (pertinence de l’effet obtenu).

La critique Osteopedia

Par Marco Chiera

Forces : une des rares études sur l’OMT et maladie de Parkinson ; comparaison avec traitement sham ; résultats dotés d’un grand effect size ; utilisation d’un critère d’évaluation principal.

Limites : petit échantillon, on n’évalue pas les effets indésirables.

Vous êtes ostéopathe?

Inscrivez-vous et profitez des avantages de l'adhésion. Créez votre profil public et publiez vos études. C'est gratuit!

S'inscrire maintenant

Ecole ou organisme de formation?

Inscrivez-vous et profitez des avantages de l'adhésion. Créez votre profil public et publiez vos études. C'est gratuit!

S'inscrire maintenant

Vous souhaitez devenir ostéopathe? Êtes-vous étudiant?

Inscrivez-vous et profitez des avantages de l'adhésion. Créez votre profil public et publiez vos études. C'est gratuit!

S'inscrire maintenant